Ca y est c’est l’hiver et l’occasion pour le blog de revenir sur du matériel que j’ai du acquerir pour adapter ma pratique VTT aux conditions météo.

Fin Octobre, début novembre 2015 et quelques sorties en forêts ont sonné le glas de mes pneus qui n’en pouvaient plus. Après avoir parcouru quelques forums traitant du sujet des pneus boue, j’ai orienté mon choix vers le Hutchinson DZO et le MAXXIS Medusa.

Toujours fonction des conseils butinés çà et là, j’ai décidé de passer des largeurs de 2.0 à 2.25 à l’avant, et de 2.0 à 1.80 à l’arrière. Le tout commandé sur probikeshop, reçu en un temps record, monté dans la foulé et hop c’est parti! dans un premier temps pour les vélotaff …

Le hutchinson DZO.

Hutchinson DZO

Hutchinson DZO

Première erreur la largeur du DZO, en effet 2.25 à l’avant je ne pouvais plus lâcher mon guidon en ligne droite j’avais un effet de « lacet » à cause des crampons latéraux.

De plus, sur le bitume ce pneu est un enfer pour le rendement, car il colle à la route! j’avais l’impression d’avoir des ventouses à l’avant …

DZO & Medusa

DZO & Medusa

En revanche, dans la boue ce pneu est exceptionnel! Résistant, accrocheur dans n’importe quelle situation, feuilles, boue, pierres, chocs, rien n’est venu à bout de ce pneu, il débourre instantanément.

 

Le MAXXIS Medusa.

Medusa

Medusa

La première chose qui m’a marqué sur ce pneu c’est la qualité du caoutchou moins bonne par rapport au DZO. On voit clairement la différence entre le « Tawanais » et le « French ».
Je l’ai trouvé particulièrement peu résistant aux chocs avec une crevaison par pincement après seulement 15 min de chemin caillouteux. Est-ce peut être parce que mon choix a été mauvais sur la largeur par rapport à mon poids, je ne sais pas.

Sherpa avec le DZO & Medusa

Sherpa avec le DZO & Medusa

En tout cas ce pneu semble peu résistant aux crevaisons.Pour le reste il débourre bien, et il se comporte pas trop mal dans la boue.

 

Le Hutchinson python2.

Python 2

Python 2

Finalement, après avoir pleuré sur le rendement lors de mes vélotaff, j’ai abandonné le couple ci-dessus pour revenir vers un pneu plus polyvalent. Introuvable en stock sur le NET, je les ai finalememnt trouvé chez Decathlon.
J’ai donc remplacés mes choix par des pythons 2, pneus d’origine de mon Sherpa 2012, par contre en 2.10, qui m’a semblé un bon compromis.

le débourrage ...

le débourrage …

Ce pneu fait le boulot avec un excellent rendement sur le bitume / chemins, par contre dans la boue il est vraiment trop juste, il ne débourre pas même si il faut signaler que les crampons latéraux accroches pas trop mal quand il est neuf.
Coté résistance aux crevaisons rien à signaler il fait le boulot, et j’ai pu de nouveau rouler en lâchant le guidon ;).

Pédales WELLGO LUA52

Pédales WELLGO LUA52

Pédales WELLGO LUA52

Viré les pédales automatiques Decathlon dont je ne me servais plus. Trop de gamelles j’ai opté pour ces pédales bien larges, de très bonne facture, et pas trop lourde avec un prix correct (25€).
Elles ont des picots métalliques qu’il faudra agrémenter d’une paire de chaussures à semelles molles, dont je penses faire acquisition prochainement … à suivre.

 

Selle Italia Shiver XC Flow

Italia Shiver XC

Italia Shiver XC

Acheté chez Decathlon, en remplacement de la selle d’origine qui n’en pouvait plus. Deux sortie de plus de 3h avec, c’est une selle plutôt dure mais très confortable sur la distance, pas de remarques négatives pour le moment.